Aujourd’hui, place à Ingrid, de Cupc’Aile, qui attend son article depuis un bien long moment… Mais on ne voulait pas l’écrire à la légère, parce que son concept est joli, plein d’empathie et de solidarité et nous parlent à nous, blogueuses gourmandes!

Ingrid se définit elle-même comme une inventrice-des-choses-qui-n’existent-pas, alors on la laisse vous dévoiler son concept, qui mérite d’être mis en lumière !

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Ingrid Hany, j’ai 30 ans. J’ai travaillé 7 ans en tant qu’infirmière. Je suis une gourmande invétérée et profondément passionnée par les autres. J’aime aider et si aujourd’hui mes mains sont pâtissières j’ai gardé mon cœur d’infirmière.

Quels types de prestations assurez-vous ?

Pour les mariages, je réalise les vins d’honneur sucré, les desserts (de la pièce montée aux mignardises).

Pour les EVJF, je propose des ateliers pâtisseries à domicile.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous lancer dans cette aventure culinaire ?

J’ai travaillé pendant 6 ans en pouponnière, un service qui a marqué ma vie à jamais. J’ai soigné des sourires et j’ai eu des étoiles dans les yeux en regardant se (re)construire des centaines d’enfants… Puis arrivent des détails. Ceux où le soignant passe du côté soigné, du côté accompagnant. Ceux qui te font réaliser ton impuissance malgré toute ta connaissance quand un médecin t’annonce l’inacceptable. Ce serait trop long de raconter tout le cheminement mais ce croche pied de la vie à été un tremplin pour me pousser à croire en mes rêves et me lancer dans cette aventure. Créer ces parenthèses de bonheur dans un quotidien qui va vite aujourd’hui. Créer des gâteaux pour se rassembler le temps d’un moment entre amis/famille/collègues… Ce projet a pris deux ans de préparation. J’ai passé le CAP pâtisserie en candidat libre, et fais une formation à la création d’entreprise.

Au-delà de tout cela, il était important pour moi de contribuer à redevenir une société un peu plus humaine c’est comme çà que Cupc’Aile est né. Donner des ailes à vos gourmandises, puisque toutes les 200 commandes, j’offre un atelier pâtisserie en maison de retraite/association/hôpitaux… L’entreprise marraine également la scolarité et les soins d’un enfant au Pérou. Parce que c’est là dans les détails, dans les petites choses que toute la différence se fait. J’en suis sure !

Te déplaces-tu pour des mariages ou d’autres événements ?

Je livre gratuitement pour les événements dans la région.

Comment travailles-tu avec tes clients ? (Possibilité de sur-mesure ? repas test ? …)

Le point essentiel est le partage. J’aime être au plus près de ce que veulent les clients, le sur-mesure est donc le point principal dans les commandes. Une dégustation (offerte) est proposée avant toute validation de commande pour un événement de plus de 80 convives.

Peux-tu nous donner un ordre d’idées de tes tarifs ?

Pour les wedding cake il faut compter 3€90/part, 2€90/part pour les gâteaux traditionnels. Pour les mignardises c’est essentiellement sur devis mais comptez en moyenne 0€90 pièce.

Quel est votre premier souvenir associé à un mariage ?

Lorsqu’on a amené la piece montée. J’ai allumé moi-même les feux et voir tous les visages s’illuminaient a été assez émouvant pour moi. Je me suis dit que les mariés se souviendraient toute leur vie de ce jour et j’étais tellement heureuse d’y avoir participé.

Acceptes-tu les demandes saugrenues, décalées, originales?

Oh ouiiii   !!!!

Un mariage auquel tu rêverais de participer ?

Chaque mariage auquel je participe contribue à la réalisation de mon rêve :)

On vous invite à aller découvrir son joli site internet et sa page Facebook (et aussi son projet de crowdfunding totalement réussi il y a un an avec une chouette vidéo de présentation !

Recent Posts

Leave a Comment