Plusieurs personnes m’ont conseillé d’aller la voir : des prestataires , des jeunes mariés ayant travaillé avec elle , et, moi-même, sans le savoir, je connaissais son travail pour avoir pu l’admirer pendant un mariage . J’étais donc pressée de la rencontrer, d’autant plus que « Des fleurs plein la tête » est installé dans un endroit plutôt agréable : le Septentrion à Marcq en Baroeul . Qui est elle ?

Elle, c’est Valérie Staes, ou l’histoire d’une reconversion réussie ! Tout d’abord dans le domaine de la photogravure (dans la PAO), puis après une reprise d’études à la Faculté de Lettres et à l’IUP INFOCOM, elle travaillera 6 ans dans une société d’annuaire en tant qu’assistante.

Après un licenciement économique, elle entame une formation Adultes en Art floral et fait un stage d’un an, chez un fleuriste, où elle se rendra compte que finalement elle voulait se tourner vers l’événementiel plutôt que de vendre des fleurs !

En 2009, elle décide de tester son activité sur le terrain et intègre la BGE (Boutique de Gestion, couveuse d’entreprises qui permet de tester sur le terrain la viabilité de son activité. La BGE accompagne les créateurs en les conseillant, elle aide à la gestion, et fait un point sur les actions menées chaque semaine sur une période de trois mois renouvelable sur 12 mois.

Après une année de couveuse, Valérie décide de voler de ses propres ailes et s’installe Auto-entrepreneur. Au début chez elle et très vite elle trouve un petit endroit charmant au sein du village des artisans d’art au Septentrion à Marcq en Baroeul.

Son activité se compose de deux parties : les ateliers d’art floral qu’elle propose les vendredi, samedi et dimanche, et la création pour les maisons de retraites, entreprises, mariages et autres événements en tout genre !

Valérie décrit son métier comme « passionnant », « prenant » ( elle me dit avoir bien choisi le nom de son entreprise « Des fleurs pleins la tête ») et « innovant » ( elle ne fait jamais les mêmes choses.).

Son premier souvenir associé à un mariage?

« Plus de 150 mariages et pour chaque mariage, je me souviens des noms, et de ce que j’ai fait . »

Mais sinon, elle se souvient d’un mariage où le stress était de mise: faire des énormes boules de fleurs pivoines et roses de différentes tailles posées sur des vases en hauteur. Risqué, car les pivoines sont des fleurs magnifiques mais super fragiles, mais « très fière » du résultat, un travail de titan!  (NDLR : effectivement, le résultat est magnifique !).

Quels sont ses moments préférés ?

« Etre dans ma bulle, quand j’ai un mariage à préparer » et « être en contact avec les clients, pour les échanges pendant les ateliers ».

Comment travaille-t-elle avec ses clients?

Pour les mariages, un premier contact s’effectue généralement par mail ou téléphone, puis une première rencontre permet de voir avec les futurs mariés si ils ont déjà des idées de couleurs, de visuels, de thème , de fleurs … Valérie leur propose des idées via son book, ce qui leurs permet de s’arrêter  sur des idées pour fixer ensuite un devis. Les futurs mariés, si ils acceptent le devis, versent un premier acompte et revoient Valérie .

Pour le jour J, Valérie revoie les mariés quelques jours avant pour faire un point sur le timing: elle livre à la marié, au marié, puis s’occupe de la mise en place des fleurs sur le lieu de réception.

Pour les ateliers EVJF, elle se déplace ou reçoit les filles à l’atelier (en fonction du nombre de participantes), les organisatrices peuvent choisir ce qu’elles désirent réaliser : bijoux, couronnes, centres de table … Et, pourquoi pas, réaliser un atelier avec les enfants d’honneur, pour le permettre, à eux aussi de se connaître avant le jour J : Valérie organise des ateliers pour enfants à partir de 6ans ( et les garçons se prettent autant au jeu que les filles !).

Quelle fourchette de prix? 

Pour les mariages, Valérie établit un devis en fonction de la demande des futurs mariés, des fleurs, de la saison …

Pour les ateliers EVJF le prix est de 40 euros (matériel et création comprise), et il est dégressif en fonction du nombre de personnes.

Accepte-t-elle les demandes saugrenues, décalées, originales?

« Oui, tout est toujours faisable ! Ce sont plutôt les gens autour qui me disent « mais tu es folle! Comment vas tu faire ca ».

Comme par exemple, réaliser 150 broches pour un événement à l’Hippodrome de Compiègne : « j’aime bien faire des choses originales, qui sortent de l’ordinaire, je n’ai pas envie de faire toujours la même chose « .

Un mariage auquel elle rêverait de participer?

Participer à un Happening floral pour travailler en équipe, échanger, apprendre, avec d’autres professionnels.

Le moyen le plus simple de te joindre?

Par téléphone : Valérie Staes : 06 63 99 48 22 . 

Merci à la jolie Caroline et à Christophe Titimal pour les photos 5,6,7 & 8 .

Autres photos : droits réservés.

Vous pouvez retrouver ses réalisations et thèmes des prochains cours sur le site Des fleurs plein la tête !

Recommended Posts
Comments

Leave a Comment