Pour ce premier mariage de l’année, nous accueillons Marie et Frédéric, et leur mariage, à Bouvignies, coloré avec une touche de champêtre, et surtout beaucoup de bonheur et de sourires!

Et c’est une photographe bien connue du blog qui nous fait rêver aujourd’hui ! Je vous laisse profiter du témoignage de la mariée et des jolies photos d’Aurore, Le manège aux couleurs.

Marie et Frédéric, qui êtes-vous ?

Nous avons 39 et 47 ans, nous sommes tous les deux enseignants, dans un petit collège de la Somme… qui a donc été le lieu de notre rencontre il y a six ans !

En 2012 est née notre fille Marianne. Frédéric avait déjà deux grands enfants, Servane et Joachim, qui ont 15 et 12 ans.

Pourquoi vous-êtes vous mariés dans le Nord? Quel lien avec la région?

Moi, Marie, je suis originaire du Nord, et tous les gens du Nord comprendront que pour moi , c’était impensable de me marier ailleurs que dans le village de mon enfance, à Bouvignies ! Mes parents y vivent toujours, et c’est là qu’ont vécu mes grands-parents, mes arrières-grands parents, et que vit encore une bonne partie de la famille… Je suis très attachée à mes racines, à ma terre, à mes paysages. D’autant que mon père, adjoint, a accepté de nous marier à la mairie.

Nous habitons Amiens pour le travail, et la famille de Frédéric est éparpillée un peu partout en France, ainsi mon choix s’est imposé de lui-même.

Du coup, les préparatifs ont été assez intenses et fatigants : il fallait optimiser chaque venue dans le nord, et chaque week-end était un peu une course contre la montre, entre tous les rendez-vous avec les prestataires.

Le choix des personnes ou prestataires qui vous ont entourés pour le grand jour…

Après le mariage, je me suis dit que j’allais écrire un livre pour raconter les mille et une péripéties de la préparation de notre mariage… parce qu’en terme de malchance, de malentendus, on a un peu tout cumulé ! Finalement, le Jour J, aucun de nos prestataires n’était celui qui était prévu de prime abord ! Mais que cela rassure les « bride-to-be » à qui cela pourrait arriver : au final on est ravis et on ne regrette rien du tout  !

L’un des prestataires le plus important est, à notre avis, le photographe. Parce que bien sûr les photos seront la trace cette journée, pour vous, vos enfants, et parce que aussi, mine de rien, c’est le photographe qui sera à vos côtés tout au long de la journée, à tous les moments de ce jour si spécial. Autant être sur la même longueur d’onde et se sentir parfaitement à l’aise. C’est Aurore Degaigne, du Manège aux Couleurs, qui nous a accompagnés le 8 août : très chaleureuse, disponible, discrète, elle est parfaite… elle a su capter les rires et les sourires de cette journée, notre album de mariage est magnifique !

Autre prestataire essentiel : le traiteur et le lieu de réception pour le le dîner . Nous accueillions 170 invités : il nous fallait donc une grande salle, ce qui n’est pas si évident à trouver. … Moi je voulais un lieu bucolique, champêtre.

Nous tombons sous le charme du domaine de la Ferme de Saint Humbert : un lieu avec une âme, une histoire, au milieu de la campagne vallonnée . Cerise sur le gâteau : de nombreux gîtes sont disponibles sur place, tous les invités peuvent y dormir ! Parfait pour la sécurité et pour le rebond ! Le propriétaire est efficace, rigoureux et le menu qu’il nous propose nous convient. Nous sommes ravis, et encore une fois, aucune déception le Jour J !

Et alors, alors, cette fameuse journée du 8 aout 2015 ???

Un instant d’éternité, une journée en dehors du temps, un pur concentré de bonheur…

Parlez-nous de la décoration ou des surprises que vous avez organisées…

J’ai passé, comme toutes les bride-to-be je pense , d’intenses heures concentrée sur pinterest, sur les différents blogs de mariage durant l’hiver précédant le mariage…

Je me suis organisé des tableaux, déco, coiffure, bouquet..avec des centaines d’épingles, avec l’impression que jamais je ne réussirai à trouver une cohérence entre les guirlandes de fanions, la toile de jute, Franck Sinatra, le candy bar , les pois et des fanions de toutes les couleurs. Je n’ai jamais cherché un thème bien précis, je ne voulais pas d’une déco qui rentre vraiment dans un « cadre », un moule, un modèle. Et puis pendant deux ou trois semaines, j’ai arrêté mes recherches, et j’ai laissé « décanter ».

Lorsque je me suis replongée dans mes images, seules deux ou trois ont à nouveau retenu mon intérêt. J’ai alors su ce que je voulais. On pourrait dire que ma déco était à la fois champêtre, fleurie, colorée.

Un autre déclic : le choix des robes des demoiselles d’Honneur, chez Cyrillus, qui proposait une large ceinture en Liberty que j’ai tout de suite adorée. J’ai recherché le nom du modèle, que j’ai ensuite utilisé en ruban spaghetti pour nouer de jolies étiquettes sur les photophores qui étaient mes cadeaux d’invités. La fleuriste l’a utilisé aussi pour les boutonnières, les bouquets des demoiselles d’honneur, les compositions dans l’église.

Nous avions préparés plusieurs surprises, du vin d’honneur jusqu’au café .

La distance entre le lieu du vin d’honneur et celui du dîner m’embêtait un peu, nous obligions nos invités à reprendre la voiture pour plusieurs dizaines de kilomètres.

Pour que le trajet soit plus agréable, que faire… Ecouter de la musique ! Nous avons donc créé une playlist avec nos chansons préférées et celles du mariage, et gravé des CD ; sur la jaquette se trouvaient l’itinéraire et le numéro de la chambre d’hôte ou du gîte de nos invités . Frédéric avait enregistré un petit message d’accueil, qui souhaitait bonne route aux invités, et plusieurs petits messages de Marianne «  On se retrouve à la Ferme » ou bien «  On va faire la fête » . Grand succès !

Lorsque nos parents sont arrivés pour le dîner, un orchestre de jazz, installé sur la terrasse, les attendait… Ambiance garden party assurée, dans une très belle lumière vespérale qu’Aurore notre photographe a su parfaitement capter, et grande émotion pour ma maman qui en avait toujours rêvé !

Nous avions préparé pour notre entrée un diaporama avec des photos de tous nos invités, qui s’est enchaîné avec un diaporama surprise que j’avais concocté pour Frédéric, reprenant des photos insolites de son enfance et de son adolescence, ainsi que des photos de mes parents et de mes frères : l’occasion de leur redire à tous combien je les aime !

Avec le café nous avions des petits napolitains qui reprenaient notre faire-part et une jolie photo de nous deux. Il ne nous en reste plus !

Votre plus beau souvenir ?

Ce qui nous a rendus le plus heureux, Frédéric et et moi : regarder nos invités éclater de rire, les voir s ‘amuser, se régaler et nous dire : « nous avons autour de nous tous les gens que nous aimons, et ils sont tous venus, parfois de très loin, pour partager notre bonheur. Quelle chance nous avons ! 

Votre plus gros fou rire ?

Le trajet entre le vin d’honneur et la salle de réception pour le dîner : trois quarts d’heure à écouter notre disque, à chanter à tue-tête avec mon mari (!) à l’arrière de la voiture.

Votre photo préférée ?

Très difficile de choisir… toutes celles qui vibrent du bonheur et de la complicité entre nous deux ; celle, magnifique, de notre petite Marianne durant la messe…qui est la photo du faire-part de son baptême qui vient d’avoir lieu en août (où nous avons eu le grand plaisir de retrouver Aurore  !)

Votre meilleur conseil pour organiser un mariage dans notre région ?

Faites marcher le bouche-à-oreille, discutez avec vos collègues et vos voisins, n’hésitez pas à dire que vous allez vous marier. Le bon plan, l’idée géniale ou l’adresse qui vous manquait ne sont peut-être pas loin.

Dites bien ce que vous voulez à vos prestataires, redites-le, exigez-le. Dans l’ensemble, les factures sont assez élevées pour avoir le droit d’avoir exactement ce que vous voulez ( et non pas la bretelle de votre robe qui se découd juste après la messe ).

Parce que notre région est une région chaleureuse, où l’écoute, le sens de l’hospitalité, la générosité ne sont pas de vains mots, faites confiance aux conseils des jeunes mariées ( et des moins jeunes !).

Et petit conseil pour toutes, du Nord ou pas : ne pas se mettre la pression avec tout ce qui semble obligatoire dans la préparation d’un mariage, si on en croit les magazines ou Pinterest. Lâchons prise sur les détails ! Eh non on n’a pas eu le temps d’accrocher comme prévu la guirlande de nos rêves qui nous a coûté un bras , ni de gonfler tous les ballons , encore moins de se faire les masques de beauté qui auraient fait de nous des princesses ( surtout si on a des enfants en bas-âge !). Juste savourer le bonheur de cette journée !

La liste des prestataires recommandés par les mariés:

La liste des prestataires recommandés par les mariés :

Merci Marie et Frédéric pour ce beau témoignage, le premier de cette nouvelle année 🙂

Si vous souhaitez, vous aussi, venir nous raconter votre jolie journée, n’hésitez pas à nous envoyer un petit mail !

Bon week end !

Recommended Posts
Showing 2 comments
  • Doriane
    Répondre

    J’ai été émue par ce petit récit. Il m’a donné hâte d’être à mon grand jour. Je suis sûre qu’il sera aussi formidable que celui-ci. Je tenais également à dire merci pour la liste de prestataires, elle me sera utile dans les jours à venir.

    • Valérie
      Répondre

      Merci de ce chouette commentaire!!! Et bonne fin de préparatifs 🙂

Leave a Comment