By
In Pagailles

Dans Friends, Monica et  Chandler, avant de se marier, « empruntent » au magasin de l’hôtel un tee shirt bleu et emporte un préservatif usagé (oui, oui!) pour satisfaire à la tradition « quelque chose de vieux, quelque chose de neuf, quelque chose de bleu et quelque chose d’emprunté »! Aujourd’hui, je vous en dis plus sur cette tradition.

Une  comptine anglaise nous dit dans son premier couplet :

Something old,
something new,
something borrowed,
something blue,
and a silver sixpence in her shoe

Quelque chose de vieux,
Quelque chose de neuf,
Quelque chose d’emprunté,
Quelque chose de bleu ,
Et un penny d’argent dans sa chaussure

Les significations attribués à cette comptine sont diverses.

Pour certains, le « quelque chose de neuf » symbolise la nouvelle vie qui s’annonce après le mariage, le « quelque chose de vieux » correspond à la vie passée, le « quelque chose d’emprunté « représente l’amitié et enfin le « quelque chose de bleu » symbolise la pureté.

Alors que pour d’autres  le « quelque chose de bleu et emprunté » sert principalement à conjurer le mauvais sort. Ainsi les mariées empruntaient parfois les sous vêtements d’une femme ayant donné naissance pour s’assurer de ne pas être stérile.

Ces traditions vous tentent? Voici quelques idées pour les mettre en oeuvre :

  • Quelque chose de neuf : la robe de mariée ou, si elle a déjà servi, un accessoire.
  • Quelque chose d’ancien : pourquoi pas un bijou de famille.
  • Quelque chose d’emprunté : bijou, jupon, voile, chaussures, le principal étant qu’il soit emprunté à une mariée heureuse et épanouie dans sa vie de couple.
  • Quelque chose de bleu : quelque chose de discret (un mouchoir, un bijou, une petite broche accrochée sur le jupon de la robe). Et pourquoi ne pas offrir ce même bijou à vos témoins?

Et vous, est-ce que vous allez vous plier à ce genre de traditions? et si oui, de quelle façon?

Recommended Posts

Leave a Comment